Pour les équidés:

Au Haras de Clairima, nous considérons qu'il n'y a aucune différence entre un cheval "d'instruction", un cheval "de sport", un cheval à la retraite... Ils sont tous traités de la même manière comme si c'était les nôtres avec amour et respect avec une unique priorité: le bien être de chacun. L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail) définit le bien-être comme étant "un état physique et mental de l’animal qui découle de la satisfaction de ses besoins physiologiques et comportementaux essentiels tout en prenant en compte ses capacités d’adaptation". 

 

Grâce à de nombreuses recherches et études, les éthologues et autres scientifiques ont déterminé avec précision les besoins physiologiques du cheval. Nous nous sommes appuyés sur leurs diverses publications pour élaborer notre fonctionnement. Sur une journée de 24 heures, le cheval broute durant 18 à 20 heures. Pour ce faire, il est obligé de se déplacer passant ainsi la majorité de son temps en mouvement, indispensable à un bon transit et à une bonne circulation sanguine et donc à sa bonne santé. Dans la nature, la vie du cheval se résume à manger, marcher et interagir avec ses congénères, ce sont là ses besoins physiologiques.

Nous sommes engagés pour le bien-être des équidés et nos pratiques respectent l’ensemble des huit mesures préconisées par la charte pour le bien-être équin qui est consultable sur https://respe.net/wp-content/uploads/2019/02/charte-pour-le-bien-etre-equin-signee-160304.pdf 

         

Loin de prétendre à une vie au naturel, car ce n'est pas le cas, nous avons choisi de gérer nos chevaux et ceux qui nous sont confiés exclusivement en extérieur de façon à respecter leurs besoins physiologiques:

 

   Manger:

Pour rappel, le cheval est un herbivore, sa base alimentaire est donc l'herbe, fraîche ou séchée. Son système digestif est adapté à une ingestion continue de volumes relativement petits. Les chevaux ont accès en permanence à de l'herbe dont la qualité et la quantité varient au gré des saisons. Les prés se trouvent sur des prairies naturelles implantées depuis plus de dix ans qui offrent une grande diversité de plantes.

Toute l'année, les chevaux ont accès en permanence à du foin de qualité produit par nos soins, sur nos terres sans qu'il ne soit utilisé aucun produit chimique. Le "bac à foin" présent dans leur abri est prévu pour recevoir des grandes balles de foin rondes, il est réapprovisionné au fur et à mesure de sorte qu'il ne soit jamais vide.

Pour chaque cheval, une ration personnalisée est établie. Elle prend en compte l'âge, les spécificités de certaines races, le poids, l'intensité du travail... afin de déterminer le plus justement possible les besoins du cheval et donc les apports nécessaires pour les couvrir. Si le cheval a besoin d'être complémenté, il peut l'être en orge floconné qui sera distribué en autant de repas que nécessaire, en tourteau de soja, en luzerne...

Il existe autant de rations différentes qu'il existe de chevaux. Après la théorie, c'est bien sûr l'observation qui permettra d'ajuster la ration en fonction de la réalité.

  

   Marcher:

Les chevaux vivent exclusivement en extérieur dans un pré leur permettant de se déplacer quand et comme bon leur semble. Ils ont la possibilité de s'abriter si ils le souhaitent et quand ils le souhaitent dans un abri solide. L'Humain est sujet à l'anthropomorphisme ce qui l'amène à penser qu'un cheval préfèrerait être rentré dans un box quand il pleut par exemple parce que lui-même préfèrerait être à l'abri dans ce cas. Or, il est très fréquent que les chevaux qui ont le choix de s'abriter ne le fassent pas et préfèrent rester à brouter sous une pluie battante.

 

  Interagir avec ses congénères:

Le cheval est un animal grégaire c'est-à-dire qu'il vit en troupeau dans lequel s'instaure une hiérarchie qui ne cesse d'évoluer. Pour les chevaux qui sont en pension, nous avons choisi de former des groupes de quatre chevaux constitués selon les affinités. Nous pensons que des groupes de deux chevaux peuvent être à l'origine de stress lorsque l'un des deux congénères quitte l'autre, même si cette séparation ne dure pas longtemps certains chevaux le vivent très mal et passe tout le temps de la séparation à galoper, à hennir, à stresser. Ce stress peut facilement être évité par la présence d'un cheval de plus. Le problème des nombres impairs est que le cheval fonctionne par binôme, l'un d'entre eux va forcément se retrouver seul à un moment ou un autre, d'où la composition de groupe de quatre. Ainsi, la probabilité pour qu'un cheval se retrouve seul est très faible voir nulle. Les chevaux d'instruction sont tous ensemble et forment un grand troupeau. La taille de leur abri et de leur pré a été adaptée en conséquence.

 

   Les indispensables

Chez le cheval, la poussée dentaire est continue, il est donc nécessaire de le montrer à un dentiste équin au moins une fois par an. Nous considérons que ce soin est indispensable au bien-être et à la bonne santé du cheval, cette visite annuelle est pratiquée sur tous les chevaux d'instruction et elle est comprise dans la pension, le client peut choisir le professionnel qu'il souhaite faire intervenir. Les chevaux d'instruction sont aussi suivis par un ostéopathe équin au minimum une fois par an.

Pour des raisons sanitaires, nous assurons la vermifugation des chevaux afin d'être sûr que cela est fait, au bon moment, avec la bonne molécule et de pouvoir vermifuger tous les chevaux en même temps. Un programme de quatre vermifugations par an est établi avec le vétérinaire, la vermifugation est comprise dans la pension.



Pour les passionnés:

   Des valeurs

Le cheval (ou le poney) est un être vivant sensible. Grâce à son immense patience et tolérance, il nous permet d'apprendre et pardonne nos nombreuses erreurs. Notre objectif premier, et celui que doit avoir tout Homme de cheval digne de ce nom, est son bien-être. La notion de respect y est étroitement associée: respect de son intégrité physique, mentale et morale. Les passionnés qui pratiquent l'équitation au sein de notre établissement et plus largement, toutes les personnes qui cotoient notre établissement, partagent avec nous cette notion de respect: envers les équidés mais aussi envers les autres, l'enseignant, le matériel, les lieux... 


L'équitation a la particularité d'être un sport individuel qui se pratique collectivement. Nous avons à coeur que chacun puisse s'épanouir au sein d'un groupe en favorisant la bienveillance et la tolérance. Même si l'apprentissage de l'équitation peut se faire de façon ludique, il n'en reste pas moins un sport qui demande de la rigueur et de l'assiduité.


   Une ambiance

Notre objectif premier, ex aequo avec le bien-être du cheval, est le bien-être des passionnés: qu'ils prennent du plaisir à pratiquer l'équitation, à interagir avec les équidés, en somme qu'ils aient envie de venir au Haras de Clairima et qu'ils ne puissent plus en repartir! La taille "humaine" de notre structure nous permet d'y avoir une ambiance familiale et conviviale. Afin d'apprendre à mieux nous connaître, nous organisons des repas, des apéros, des randonnées, des journées à thèmes...


   Du professionnalisme

Forts d'une longue expérience auprès des chevaux complémentée par diverses formations suivies et diplômes obtenus, nous sommes honorés de les mettre à leur service et au vôtre. Nous exerçons notre passion dans les règles de l'Art en suivant aussi toutes celles qui sont imposées par la loi (assurance, signature de contrats...).

Haras de Clairima

06.24.75.61.87 / 07.49.18.24.47

Lieu-dit Les Costes

www.harasdeclairima.fr

2360 route de Fajolles

harasdeclairima@gmail.com

82100 GARGANVILLAR

SIREN: 834995185